Edito

Palais Elysee
Les élections présidentielles françaises, des 10 et le 24 avril, ont été en quelque sorte une réédition ou un « remake » des élections de 2017, mais aussi de 2002. Un premier tour qui confirme en effet la montée en puissance de l’extrême droite, suivi d’un deuxième tour qui reconduit le président sortant. Toutefois, des divergences apparaissent, parce qu’en 20 ans la société et l’électorat français ont évolué et que les partis historiques de gauche comme de droite affichent une sérieuse dégringolade.

Histoires du passé ?

Avant la rafle
Avant la rafle (Stilus, 2022) de Patrick Wald Lasowski raconte l’histoire d’une courte période qui avait précédé un « pogrom à la française » effectué à Paris en 1942, récit suivi des « mémoires » d’un Saint-cyrien, engagé dans le contre-espionnage au service de la Résistance. Le livre réserve toute une série de surprises, puisque son auteur, bien qu’il soit une figure polyvalente de la littérature française contemporaine, jusqu’ici s’est fait remarquer surtout comme chercheur et essayiste, étant l’un des plus grands spécialistes de la littérature des XVIIIe et XIXe siècles. Professeur émérite de l’Université de Paris 8 (Vincennes-Saint-Denis), il a publié une vingtaine d’ouvrages d’une originalité frappante et d’une érudition imposante dont il est difficile d’esquisser même dans les grandes lignes les contours essentiels. Ce roman complexe, pour une fois, rompt avec tous ses antécédents personnels en se plongeant dans le passé récent de la France à travers des textes documentaires fictionnalisés (pourtant d’inspiration autobiographique sensible) pour évoquer des événements de la plus grande importance.

L’obstruction parlementaire, une pratique bien partagée

szapary
N’y aurait-il qu’en France et de nos jours que les opposants au pouvoir établi cherchent les moyens d’entraver l’action des gouvernants ? En Hongrie, il y a près de 120 ans, une manière des plus originales de tordre le bras à l’opposition avait été conçue par une richissime aristocrate.

France-Hongrie :  ces hommes et événements qui, au fil des siècles, marquèrent le rapprochement entre les deux peuples

Livre Andreani
„J'ai eu la chance de pouvoir résider et travailler comme ambassadrice pendant quatre ans en Hongrie et je suis tombée sous le charme de ce pays et de sa langue comme de très nombreux Français qui y ont résidé. J'ai été en outre frappée tout au long de ma mission par l'incroyable richesse et ancienneté des relations entre nos deux pays, mais aussi par la méconnaissance entre nos deux peuples.” Tels sont les termes par lesquels Pascale Andreani introduit l'ouvrage qu'elle vient de publier sous le titre „Le mot de l'ambassadrice, France et Hongrie depuis toujours” (1).

Échange scolaire entre Nantes et Budapest 

Echange scolaire
Les échanges scolaires présentent de nombreux avantages : ils enrichissent, ouvrent, surprennent et sont devenus au fil du temps un instrument prisé des pédagogues. C’est dans cet esprit que le lycée Kölcsey Ferenc de Budapest, et plus précisément sa section bilingue franco-hongroise a eu le plaisir d’accueillir un groupe de 33 élèves de 3ème (ainsi que 4 professeurs) du collège Saint Paul de Rezé (Loire Atlantique) au début de juin, presque un mois après que les étudiants hongrois ont visité leurs partenaires français á Nantes.

Anna Stein : voyage artistique entre la France et la Hongrie

Stein Anna
Anna Stein, parisienne hongroise. Après une longue carrière, remplies d’expositions à travers le monde, l’artiste a lancé il y a deux semaines, le prix « Anna Stein ». Femme aux multiples casquettes, peintre, créatrice de bijoux sculptures, sculpteure, écrivaine et maintenant organisatrice d’évènements rien n’effraie cette française d’adoption.

Deux œuvres inédites de Haydn et Hummel  pour ouvrir le festival de musique sacrée „Haydneum”

Haydn
Fondé l’année dernière à l’initiative du chef hongrois György Vashegyi, le Centre de Musique ancienne hongroise, à l’instar du Centre de Musique baroque de Versailles, a pour vocation de présenter et promouvoir des œuvres inédites en rapport avec la Hongrie. De l’époque baroque aux préromantiques en passant par l’école classique viennoise, ce qui couvre une période de deux siècles allant de 1630 à 1830. Son nom Haydneum est lié à la personnalité du compositeur autrichien qui passa une grande partie de sa vie au service de princes hongrois, les Esterházy. Parmi les activités du Centre : le montage de festivals, mais aussi l’attribution de bourses et la tenue de masters.