Vous êtes ici Société

Société


Société

Une femme au service de l’enfance

Rencontre avec Anna Tardos

Anna Tardos, fille aînée d’Emmi Pikler, est l’actuelle directrice de l’institut Pikler plus communément appelé «Lóczy», du nom de la rue où il est installé à Buda, sur la colline des roses.

Santé psychique : comment se portent les Européens ?

La question paraît anodine, et pourtant elle intéresse de près les organismes européens, en particulier dans le domaine de la santé mentale. L’enjeu est de taille car si l’on veut assurer à l’Europe un avenir serein sur le plan économique, il faut lui donner les moyens pour «se porter bien» sur le plan psychologique.
Depuis 1997, la politique de la santé de la Communauté européenne s’est investie dans de très nombreux projets concernant les fléaux de notre société tels le suicide, la dépression, la drogue, l’alcool ou la violence. Notons par exemple le projet «Promotion de la santé mentale des enfants jusqu'à 6 ans» (1997-1999), et la stratégie anti-drogue de l’UE pour la période 2005-2012.
 

Réforme de la santé : les principales measures

 C'est dans un contexte de santé publique assez alarmant (espérance de vie en Hongrie de 68 ans, soit 6 ans de moins que la moyenne européenne) que le Parlement hongrois a accepté, après de longs mois de discussions, la réforme du système de santé proposée par le gouvernement. Cette réforme comprend une première série de mesures qui s'appliquent dès aujourd'hui. Elles visent à réduire le lourd déficit du secteur tout en améliorant la qualité des soins. Voici en résumé, les principales mesures qui concernent toutes les parties prenantes du domaine de la santé.
 
1. Consultations médicales :
 
responsabiliser les patients et faire disparaître les gratifications
 

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu