Vous êtes iciPolitique

Politique


Politique

Portrait politique: Sándor Czomba

Secrétaire d’Etat en charge de l’emploi

 

La rentrée de cette année ne tourne pas uniquement autour de la reprise des études. Ce mois-ci d’autres actualités ont pris le dessus, et cette rentrée sera riche en matière de changements législatifs, parfois controversés.

La Hongrie en pleine réorganisation

Programme de la rentrée parlementaire

 

Après un an de travail législatif intense consécutif à son arrivée au pouvoir, l’élan du gouvernement Orbán n’a pas été interrompu par les vacances. Le gouvernement envisage en effet d’adopter 63 propositions de loi au cours de l’automne prochain. Des négociations porteront entre autres sur le nouveau Code du travail, la loi sur les municipalités, l’enseignement public et les élections.

Stratégie toute jeune

Péter Mihalovics, le commissaire chargé par le gouvernement d'élaborer la stratégie nationale en faveur de la jeunesse, a présenté son projet intitulé „Programme pour l’avenir des futures générations”.

Réorganisation chaotique

Loi sur les média, suite...

 

Dès le début de la présidence hongroise de l'Union Européenne, le texte de loi sur la réforme des média avait déclenché une polémique. Le Parlement a donc effectué une révision de son texte à la demande de la commission européenne, et a atténué certains points controversés. En parallèle, une vague de restructuration s'accompagnant de licenciements en masse touche les média publics.

Portrait politique: Csaba Belénessy

Le Goliath des média publics sera dirigé par un PDG, Csaba Belénessy, qui va s'efforcer de rendre les radiodiffuseurs du service public plus impartiaux.

Fin de la dolce vita

Impôt sur la malbouffe

 

Une nouvelle taxe sur la «junk food» vise à améliorer l’état de santé de la population hongroise et enrichir les caisses publiques à partir de septembre. Cependant, les acteurs du secteur agroalimentaire doutent de l’efficacité de la mesure.

 

Violation du secret défense

L’affaire Szilvásy

 

Le 28 juin, la police hongroise a arrêté Lajos Galambos, directeur du Bureau de la défense et de la sécurité nationale (NBH) entre 2004 et 2007. Trois jours plus tard, Sándor Laborc, son successeur à ce poste, a également été interpelé ainsi que György Szilvásy, ministre en charge de la supervision des services de sécurité civile de 2007 à 2009. Ils sont accusés d’espionnage.

Un projet de loi controversé

Réforme de la justice pénale et civile

 

„Pureté et rapidité” – tel est le nom du nouveau projet de loi sur la réforme de la justice pénale et civile, proposé par le Comité des Affaires constitutionnelles du Parlement. Il prévoit de moderniser la justice pénale et civile, de diminuer la charge des tribunaux et des coûts pénitentiaires, et de faire en sorte que les citoyens retrouvent confiance en la justice, malgré les récentes affaires de corruption.

Débats houleux au Parlement européen

Nouvelle Constitution hongroise

 

Alors que la Hongrie termine sa présidence de l'Union européenne qu'elle assure depuis bientôt 6 mois, et qu'elle est encore sous les feux de la rampe, un nouveau scandale éclate au Parlement européen où sa nouvelle constitution alimente les polémiques. Les eurodéputés ont présenté effectivement des points de vue divergents sur le nouveau texte hongrois. Ils ont appelé la Commission à se prononcer rapidement sur sa conformité avec les traités européens.

Visage politique: Andy Vajna

Le cinéma hongrois est actuellement menacé par la crise économique qui l’affecte particulièrement. Il doit faire face à des dettes accumulées et des sociétés cinématographiques devenues insolvables. Andy Vajna, ex-producteur hollywoodien, a été chargé récemment par le gouvernement de trouver des solutions à cette situation critique.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu