Vous êtes ici Découverte

Découverte


Découverte

Fièvre acheteuse from China

Les marchés sont le meilleur baromètre pour connaître l’ambiance d’une ville. Marchés alimentaires sous halles ou en plein air, marchés aux puces, brocantes du dimanche ou salons à thèmes, c’est là l’occasion de côtoyer les autochtones. Budapest a de plus cette particularité d’abriter un marché chinois, le plus grand d’Europe de surcroît. Ex-Communisme oblige, l’importante communauté chinoise de Budapest a su instaurer un commerce tentaculaire made in China dans le VIIIe arrondissement.

L’amertume de la vie au pays de l’or noir

Budapest parcours

Budapest parcours

Par Emmanuelle Sacchet

Mais de quel or noir, trésor de Hongrie, s’agit-il ? Un filon dans la Puszta ? L’eau noire introduite par les Turcs à la fin du XVIe siècle ? Un alcool bien hongrois ? Ni pétrole, ni café, nous parlons bien du fameux UNICUM. Cette amère liqueur hongroise pratiquée comme un sport national !

Rome parcours par Emmanuelle Sacchet

La Dolce vita

 

Cara Italia, voici quelques mots doux couchés dans un carnet, un ordinateur, un journal francophone hongrois, une toile d’araignée puis la boîte mail de mes cousins milanais. Loin de Venise, voir Rome et vivre. Il n’y a pas d’autre sentiment que cette sensation d’exister par tous les pores de ton Histoire. Chère Rom’antique capitale, je te dédie la liste impressionnée de mes vacances romaines au cœur de tes mirifiques balises historiques.

Bangkok parcours, par Emmanuelle Sacchet

Le jeu des 7 différences

 

New York, ira, n’ira pas

Budapest parcours 

Il était temps d’inaugurer un cadeau de Noël resté dans sa boîte. Un objet oblong au design attirant, au métal doux et très fonctionnel. Mon "sound toy" va me permettre d’enregistrer, d’interviewer et de recopier les mots alentours des balades citadines de Budapest parcours.

Budapest rêvée ou la fièvre au corps

 
Budapest parcours
Par Emmanuelle Sacchet et l’œil regarde

Direction Roma Sátor

Rencontre avec Marina Pommier

Programmatrice de la scène tsigane au festival Sziget et manager du groupe Romano Drom, Marina Pommier a élu domicile à Budapest il y a sept ans déjà. Passionnée de musique et de danses hongroises, elle porte sur la Hongrie un regard à la fois enthousiaste et lucide.

Photo: Olivier Teszlák

 

JFB : Depuis combien de temps et comment as-tu commencé à travailler au festival Sziget ?

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu