Vous êtes ici Culture

Culture


Culture

Cinéma : Mission promotion

Cinéma : Mission promotion

Magyar Filmunió est l’organisme en charge de la promotion des films hongrois à l’étranger, c’est-à-dire - toute proportion gardée - l’équivalent d’Unifrance pour la Hongrie. Éva Vezér, sa directrice, travaille ainsi à la meilleure visibilité du cinéma hongrois dans le monde alors que Joël Chapron, présent à Budapest à l’occasion des Journées du film français, est responsable du secteur cinéma des pays d’Europe centrale et orientale pour Unifrance. Portrait croisé de deux passionnés du 7ème Art, bien conscients de leur mission et de ses enjeux, quelque peu différents…

Petite PiaPiaterie avec Viviane Chocas

Les Livres du JFB

Auteur d’un premier roman, Bazar Magyar,

et responsable du service Société au Figaro Madame

Les Livres du JFB

 

Kenizé Mourad, une princesse entre Orient et Occident

Kenizé Mourad, une princesse entre Orient et Occident

Kenizé Mourad, une princesse entre Orient et Occident

L’alchimie de l’espace

L’alchimie de l’espace

«Aux États-Unis, au Nouveau Mexique, il existe une ville qui s’appelle Roswell. En 1947 quelques habitants ont découvert un OVNI écrasé et trois extraterrestres morts à la frontière de la ville. Le CIA et le FBI ont vite fermé le territoire, mais Internet et les nouveaux softwares, comme le USA photomap, permettent encore aux yeux curieux d'y pénétrer virtuellement, même depuis la Hongrie», raconte le photographe Gábor Kerekes.

En présence de Bori Rutkai

En présence de Bori Rutkai

Bori Rutkai, 34 ans et artiste depuis trente ans ! «L’enfance de l’art !» Bori nous laisse songeur : Est-ce que je serai peintre, actrice, écrivain, chanteuse ou manieuse de laine…?

Science avec conscience

En 2006, le professeur Gábor Domokos, qui dirige le département de mécanique, matériaux et structures de l’Université technique de Budapest, et un de ses étudiants, Péter Varkonyi, aujourd’hui à Princeton, ont fait la une de la prestigieuse revue américaine The mathematical intelligencer pour leur découverte d’une forme nouvelle nommée Gomboc (sphère). Une forme mono-monostatique, c’est à dire une forme convexe et homogène avec moins de quatre points d’équilibre. La Gomboc est une forme artificielle en trois dimensions avec un point d’équilibre stable et un autre instable.

Des souris et des pommes

La Bibliothèque Numérique Européenne

Ça y est ! Ce projet mis en chantier en 2005 et qui devrait, à terme, rendre disponible en ligne plusieurs millions d’ouvrages commence à prendre forme. Depuis fin mars, une première ébauche, destinée à alimenter la réflexion sur la forme finale que devrait prendre la BNE, est en ligne sous le nom europeana.eu

Barbe Bleue revisité

La biographie romancée n’est pas un exercice facile… Peu d’ailleurs s’y aventurent. Et pourtant, avec Le Château de Béla Bartók, le pari est plutôt réussi car on passe un moment de lecture agréable en compagnie de l’un des musiciens les plus célèbres de Hongrie sans sombrer dans la mièvrerie.

La tentation Facile

Prenez une ancienne usine désaffectée derrière la gare Keleti, saupoudrez d’un peu de lumière tamisée, arrosez d’un zeste de «branchitude», ajouter un soupçon de «people» et vous obtiendrez LE défilé où toute la population féminine de la communauté française se trouvait mercredi 28 mars dernier. Et d’autres.

Ildikó Facsány, la créatrice de Facile, nous a concocté une collection gaie et colorée pour les grandes et les petits.

Ede Sinkovics dialogue avec les maîtres de la peinture française

L’Institut Français expose, du 20 mars au 13 avril, dix toiles de célèbres peintres français «revues» par un jeune artiste hongrois, Ede Sinkovics. Ce jeune peintre, né en Vojvodine, s’est lancé dans le délicat exercice qu’est le «remake». Mais, loin d’être une simple imitation ou une reproduction fidèle, ses tableaux se présentent avant tout comme un formidable espace de recherches picturales et techniques. Son travail nous propose de redécouvrir, entre autres, des maîtres comme Delacroix, Manet ou Seurat à travers un jeu de dialogues picturaux qu’il engage avec eux avec passion, doute et aussi humour.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu