Vous êtes ici Culture

Culture


Culture

Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ?

Rencontre avec Pierre Bayard à Budapest

 

Ce livre a connu un énorme succès en France et son auteur, Pierre Bayard, professeur de littérature française et psychanalyste, ne cesse de surprendre son auditoire réuni dans l’Amphithéâtre de l’Institut Français à l’occasion de la parution de l’édition hongroise présentée par l’historienne littéraire Ilona Kovács.

 

Eden

Rencontre avec József Nagy et Akos Szelevényi 

Négyszer szólók

Rencontre avec le metteur en scène Attila Glázer à l’occasion de son nouveau spectacle de danse. Diplômé de l’université d’horticulture, ce jeune artiste est à la fois photographe, journaliste (il écrit des articles gastronomiques) et metteur en scène.


JFB : Tu disposes d’un diplôme d’ingénieur en horticulture, mais tu es devenu un photographe très connu, puis tu a mis en scène ce spectacle de dance. Comment est-il possible de maîtriser des sujets aussi différents ?

„Saturé des beautés de la nuit parisienne…”

Exposition Brassai au Musée Mai Mano


Rentrées littéraires…

Pour ceux qui s’installent tout juste à Budapest et / ou qui souhaitent investir dans la littérature hongroise, voici un « digest » de mes lectures hongroises de l’année passée…

Avant toute chose, ôtez-vous de l’esprit certaines idées préconçues :

  • non, la littérature hongroise n’est pas forcément sinistre (j’ai même beaucoup ri l’année dernière !) ;

Sur la terre de Chagall

L’exposition d’Imre Ámos et Le journal d’Anne Frank à Budapest


Deux expositions font l’événement du festival juif cet été à Budapest:

Interview d’Alpha Blondy à l’occasion de son concert

 

Spécial festival Sziget

Alpha Blondy vit à Abidjan, en Côte d'Ivoire, et vient de consacrer son dernier album Victory au traité de paix signé cette année dans son pays. Rencontre avec le pape du reggae africain à l'occasion de son concert sur le festival Sziget.

 

Vous consacrez votre dernier album Victory au traité de paix signé en Côte d'Ivoire cette année.

„L'improvisation est un mode de vie”

 

Rencontre avec le pianiste de jazz, Kálmán Oláh, à l’occasion de son concert sur le festival

Festival de rentrée

Si vous n'avez pas pu profiter du Sziget ou si votre soif de festival n'est pas rassasiée, la 6ème édition du Happy Art Festival (anciennement dénommé Vidor Festival) saura vous satisfaire. Durant neuf jours, du 31 août au 8 septembre, ce rendez-vous musical propose une programmation riche et variée en plein coeur de Nyíregyháza.

 

Souvenons-nous…

 

...de ce parc de Londres où un jeune photographe surprend ce qu'il croit être un couple d'amoureux et qui découvre finalement sur la pellicule une main tenant un revolver et un corps allongé dans les buissons...

(Blow up – Michelangelo Antonioni)

de l'agonie de cette femme, veillée par ses deux soeurs et sa servante. Et l’automne par la fenêtre.

(Cris et chuchotement –Ingar Bergman)

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu