Vous êtes ici Culture

Culture


Culture

Carmen : quand le Ballet de Pécs adapte Bizet au Müpa

Dimanche 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas, avait lieu au Müpa une représentation de Carmen haute en couleurs et en émotion. Dirigés par Balázs Vincze, les danseurs du Ballet de Pécs ont donné vie à la tragique histoire de Mérimée mise en musique par Bizet.

Rost et Frenak : rencontre exceptionnelle à Erkel

Alors que Paris subissait les pires attentats de son histoire, Andréa Rost et Pal Frenak présentaient leur premier spectacle commun au théâtre Erkel. Les chansons de Schuman, Berg et Kodály étaient portées avec brio par cette soprano magyare de renommée mondiale tandis que les danseurs du chorégraphe donnaient vie à une mise en scène très épurée dont l’on retient notamment la grande robe bleue de la première partie et le très sensuel duo de la dernière. Nous nous sommes entretenus avec les artistes avant leur entrée en scène.

Cinéma : la Belgique investit Uránia

Du 18 au 20 novembre, le cinéma Uránia accueille chaque soir à 19h00 une projection sélectionnée d’un film francophone de Belgique. Entretien avec Alice Rasson, ambassadrice culturelle et lectrice pour Wallonie Bruxelles Internationale (WBI), prof de langue et de littérature au département français d’ELTE, et organisatrice du festival.

Werther de Massenet à l’Opéra de Budapest

Quand un compositeur et un chef français s’invitent avec bonheur sur la scène hongroise

En voilà, une œuvre qui fit couler beaucoup d’encre et provoqua même en son temps une incroyable vague de suicides (1): „Les souffrances du jeune Werther”. Qui ne s’est pas ému dans son adolescence à la lecture de cette belle, mais bien triste histoire d’amour? Certes, mais qui, avouons-le, peut nous sembler aujourd’hui, avec le temps et l’âge, quelque peu désuète. Une œuvre qui, en tous les cas, inspira Massenet cent ans après sa parution (2). Et quand nous parlons d’inspiration, le mot est à prendre au sens le plus noble, car la musique en est fort belle.

Des basses et du rythme à l’Electronic Beats

Basé sur la promotion de la musique électro et techno (la dance music plus généralement), « l’EB » incarne avant toute chose la réunion millimétrée d’une flopée d’excellents artistes.

Un tour du monde en musique au WOMEX

La World Music Expo ou WOMEX se tenait au Müpa de Budapest du 21 au 25 octobre. Cette rencontre unique qui rassemble chaque année dans une ville différente près de 2500 délégués venus de 90 pays est la plus grande du genre. Vitrine incontournable pour les artistes et lieu de découverte pour le public, cette 21ème édition était haute en couleurs. Trois groupes invités témoignent.

L’Art Market 2015 : une ode à l’art contemporain

L’Art Market se déroulait du 8 au 11 octobre dans le spacieux hall des expositions Millénaris de Budapest. Galeristes et artistes du monde entier ont présenté des œuvres contemporaines diverses. Pour cette quatrième édition, les organisateurs avaient choisi d’honorer le plasticien français Bernar Venet.

World Press 2015 : un tour du monde en images

Vous appréciez la photo ? Vous aimez suivre l'actualité et les événements qui bouleversent notre monde ? Alors, n'hésitez pas ! Rendez-vous jusqu’au 25 octobre au Musée d’ethnographie sur la place Kossuth.

Thomas Bidegain : Du scénariste primé au réalisateur prometteur de Les Cowboys.

Deux fois récompensé aux Césars pour son travail sur Un Prophète et De Rouille et D’Os, le scénariste français est venu présenter à Budapest sa première réalisation, Les Cowboys. Le film raconte l’histoire d’une adolescente française qui part faire le djihad en laissant derrière elle ses proches dans l’incompréhension, tentant désespérément de la retrouver. Il s’agit d’un Western moderne rythmé par les différents attentats qui ont ébranlé le début du siècle. Une œuvre à la fois sensible et ambitieuse décrivant avec justesse la tourmente de cette famille juxtaposée à celle du monde occidental en guerre contre le terrorisme. Le film est projeté au cinéma d’Urania en ce moment.

Une passerelle à travers l’Europe: un Anglais au service de l’amitié franco-hongroise

Le Petit ramoneur de Britten au lycée français de Budapest

Il était une fois un petit garçon, Sam, 8 ans, que ses parents, plongés dans la misère, envoyèrent travailler auprès de deux ramoneurs sans scrupule. Un jour, le petit Sam fut contraint par ses patrons de se hisser à l’intérieur d’une cheminée étroite pour bien en gratter les parois. Mais voilà que le jeune appenti se trouva désespérément coincé dans le conduit. Grâce à Dieu, les enfants du logis, s’apercevant de l’incident, tirèrent Sam de ce mauvais pas et le cachèrent dans la maison, le libérant ainsi de ses bourreaux.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu