Vous êtes ici Gastronomie et vins

Gastronomie et vins


Gastronomie et vins

French connection au Symbol

Connaissez-vous le Symbol? Si vous êtes, comme moi, de ceux qui aiment les cadres élégants et modernes, le service zélé mais souriant, le tout dans une ambiance festive avec force jolies femmes, ce restaurant lounge et lieu culturel, est pour vous.

La chronique du palais

de Natacha Guego

Le Szép Ilona fut pendant longtemps le QG d’un petit groupe d’expatriées françaises quand je suis arrivée à Budapest, il y a presque 10 ans maintenant… J’y avais donc déjeuné quelques fois: une cuisine typiquement hongroise, familiale dans une ambiance surannée. Je n’y étais pas retournée depuis au moins 8 ans. De l’extérieur, le lieu faisait vraiment vieillot et cela ne me tentait guère. Puis, l’année dernière, le restaurant a fermé. Après presque un an de travaux, la vielle bâtisse a pris un coup de jeune et le restaurant refait à neuf avec sa grande terrasse me faisait «de l’œil» depuis quelques semaines. J’ai donc décidé d’y inviter ma copine Véro, histoire de se faire un dernier déj-euner hongrois entre filles avant son retour en France.

Grains hongrois intoxiqués

227 tonnes de blés attaqués par un champignon impropre à la consommation dans la ville de Baja ont été utilisés à des fins alimentaires. Pourtant, la minoterie Diamant semblait avoir été informée à temps de la présence de ce parasite.

Comme elle a grandi !

"Bonjour, un café s'il te plaît! - Un allongé? - Oui, avec une part de far aux pruneaux...»

Mon péché mignon: le far aux pruneaux d'Olivia. Nous sommes loin de la Bretagne et il ne s'agit pas ici de vous évoquer mes souvenirs de vacances en France, mais bel et bien de vous parler d'une charmante boutique nichée au cœur de Pest: La Petite Française.

La chronique du palais

de Natacha Guego

Viktor Seagal, ancien chef du Baraka, n’avait pas eu un grand succès avec son restaurant éponyme dans Ó utca. Une cuisine moléculaire fusion trop compliquée n’avait pas su séduire une clientèle hongroise peu curieuse en matière de gastronomie et des prix exorbitants avaient découragé les autres.

Coup de blues…

La chronique du palais

de Natacha Guego

 

La Chaîne des Rôtisseurs en Hongrie

La Chaîne des Rôtisseurs est une association gastronomique d’origine française dont la vocation est de réunir des professionnels de la restauration et de l'hôtellerie et des non-professionnels du monde entier qui partagent une passion commune pour les plaisirs de la table. La Chaîne est aujourd’hui l’association internationale de gastronomie la plus réputée dans le monde. Elle compte 25 000 membres dans 70 pays. Iván P. Novák, Bailli délégué, nous a présenté l'association.

La chronique du palais

de Natacha Guego

Les viticulteurs boivent la tasse

En visite à Eger, le Ministre de l’agriculture et du développement régional, József Gráf, déclarait récemment que «face à la concurrence, la viticulture hongroise doit miser avant tout sur la qualité pour trouver sa place sur le marché mondial». Des propos que l’on pourrait attribuer à son homologue français, Michel Barnier, à propos du secteur viticole français. 

La chronique du palais

de Natacha Guego

 

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu