Jeudi gourmand

Suivant une initiative engagée en 2006, le Magyar Turizmus Zrt. organise pour la quatrième fois cette année un rendez-vous culinaire nommé Jeudi gourmand. Cet événement, qui tient une place éminente dans le programme de l’Année du tourisme culturel, se déroulera le 26 février. Ce jour-là, les restaurants se joignant à l’appel, à Budapest et partout dans le pays, offriront leurs plats et boissons à moitié prix. Depuis l’année dernière, les clients de nombreuses pâtisseries et des wagons-restaurants du MÁV-START Zrt. (Société des Chemins de Fer hongrois) peuvent également bénéficier d’une réduction de 50 % sur la carte. Loin d’être une simple campagne de publicité pour développer la culture de la restauration, le Jeudi gourmand est bien enraciné dans la coutume hongroise.

 

La période de carnaval a acquis depuis longtemps une importance particulière dans la tradition populaire hongroise. Cette période précédant la fête de Pâques, et allant de l’Épiphanie jusqu’au mercredi des Cendres, a donné lieu à des coutumes très intéressantes mais dans la plupart des cas tombées dans l’oubli. Tel est par exemple le cas du Carême-Prenant, qui comprend les trois jours marquant la fin du carnaval et le début du Carême : mardi gras, mercredi des cendres et jeudi gourmand. La fête devait se terminer le mardi gras à minuit, le mercredi des cendres marquant le début de la période de Carême. Le jeudi gourmand était ainsi célébré comme le deuxième jour du Carême mais le jeûne était suspendu afin que les restes des repas du carnaval puissent être consommés. En outre, des beignets et des plats gras étaient préparés car c’était la dernière occasion de faire un copieux repas avant Pâques.

De nos jours, si le carnaval évoque la saison des bals et renvoie l’image de fêtes joyeuses, peu sont ceux qui connaissent ou perpétuent les coutumes représentant la vie provinciale d’autrefois. Le renouvellement d’une telle tradition a pour objectif d’attirer l’attention sur la richesse des coutumes populaires.

Ainsi, pour fêter dignement le prochain jeudi gourmand, consultez la liste des restaurants sur le site menjunkenni.hu, réservez votre table et ne vous préoccupez pas trop des calories de votre menu car le 27 février, une nouvelle action vous attend : le vendredi dynamique en partenariat avec des salles de fitness, piscines et autres établissements de sport.

Máté Kovács

 

field_vote: 
Votre notation : Aucun(e) Average: 4 (1 vote)