Regards croisés : Exposition András Beck et Anna Stein

András Beck et Anna Stein se connaissaient. L’un enseignait à l’Académie des Beaux art à Budapest dans la section de la sculpture et l’autre était dans celle des arts graphiques. Ils ont quitté la Hongrie à la même période, mais la vie est ainsi faite qu’ils ne se sont jamais croisés en France. Leurs œuvres sont présentées en même temps dans le Musée de la ville de Meudon, près de Paris. Ce Musée possède une large collection d’András Beck, dont certaines sculptures monumentales sont érigées dans le jardin du Musée. La sélection présente des œuvres de chacune de ses périodes à commencer par celle qui a été primée au Salon du Printemps de 1934, « Sur la plage », une composition de deux personnages, traversant la période « Réalisme Socialiste », arrivant au projet « A la Mémoire de Jan Palache ».

Dans la salle suivante deux vitrines sont côte à côte, dans l’une sont présentées les médailles créées par András Beck dans l’autre les médailles – sculptures d’Anna Stein éditées par la Monnaie de Paris.

Dans les deux salles suivantes ce sont des peintures d’Anna Stein qui accueillent les visiteurs. La commissaire de l’exposition a opté pour la même méthode de sélection, présentant 2 à 3 œuvres de chaque période de l’artiste. D’abord des compositions abstraites de la première partie des années 60 comme « Labyrinthe Jaune », ou « Machine Abstraite », puis l’on aperçoit des peintures de ses débuts celles apparentées à l’art brut, des expériences intéressantes rarement présentées. Comme dans « Femme » datant 1965 :  de sa surface émerge un bas nylon formaté dans la matière picturale, on peut y deviner la future sculpteure travaillant dans la troisième dimension. On aperçoit également certaines œuvres de sa « période baroque » et enfin de ses années récentes inspirées par des grands maîtres, en les interprétant, comme la transcription du « Paradis » de Tintoret, en 2014.

Dans la troisième salle, douze de ses sculptures, notamment « Vie Intérieure » avec des inclusions de verres thermoformés dans le bronze puis « Flora » ont trouvé leur place en compagnie de ses peintures.

Julia Cserba

Musée d'Art et d'Histoire de Meudon

92160 Meudon, 11 rue des Pierres

 

Articles: 
field_vote: 
Aucu vote pour l'instant.