Table ronde à Tilos Rádió : l’Académie en danger ?

L'Académie hongroise des sciences cristallise les tensions suite à l'annonce d'un projet de réforme par le gouvernement. Depuis le mois de janvier les chercheurs se mobilisent pour s'opposer à la réformation du financement de l'Académie, portée par le ministre à l'innovation et à la technologie László Palkovics.


Ce sujet sensible était à l'honneur dans les studios de Tilos Rádió le samedi 23 février, avec une table ronde réunissant des historiens et des membres de l'Académie. Viktor Lörincz, l'un des 5000 chercheurs employés par cette institution, explique que ce projet visant à diminuer le budget accordé à l'Académie comporte un vrai risque pour l'avenir de la recherche scientifique en Hongrie. En effet, priver l'Académie de son autonomie financière revient à la priver également de son autonomie intellectuelle et de son objectivité.

L'historienne Eszter Balazs souligne l'importance de l'existence de l'Académie hongroise dans la vie scientifique du pays, et regrette un climat d'hostilité envers les intellectuels. Certains chercheurs ont pris la décision d'émigrer vers d'autres pays en raison des restrictions budgétaires, et cette réforme pourrait accentuer fortement ce phénomène de "fuite des cerveaux" déjà entamé en Hongrie. L'Académie a reçu des déclarations de solidarité de la part de nombreuses institutions européennes, et les citoyens hongrois continuent de se mobiliser contre ce projet à travers plusieurs actions telles que des manifestations ou des débats comme celui organisé par Tilos Rádió.

Tilos Rádió est la seule station qui propose un programme en français sur les ondes hongroises. Avec l’émission « Mauvaises ondes », diffusée en direct un samedi sur deux, elle aborde des thématiques variées touchant à la vie culturelle et politique à travers des débats et des interviews. Tilos Rádió, signifiant littéralement « radio interdite », était une radio pirate jusqu’à sa légalisation en 1995. Financée par les dons de ses auditeurs, elle a su préserver l'indépendance et la liberté de parole qui font sa renommée. Elle est aujourd'hui la première station de radio hongroise à but non lucratif, sans sponsors ni publicité, gérée exclusivement par des bénévoles. Pour profiter de ces programmes originaux en plusieurs langues, rendez-vous sur la fréquence radio 90.3. Toutes les émissions sont également disponibles sur leur site : https://tilos.hu/.

Anna Robert

field_vote: 
Votre notation : Aucun(e) Average: 5 (7 votes)