Vous êtes iciART MARKET BUDAPEST (Marché d´Art contemporain) version 2018

ART MARKET BUDAPEST (Marché d´Art contemporain) version 2018


By JFB - Posted on 10 octobre 2018

Les pays du Groupe de Visegrád cette année à l´honneur

Que ce soit sur les bords de la Seine ou du Danube, voici une rentrée dont ne se plaindront pas les amateurs d´art. Avec la reprise des expositions traditionnelles, telles celles consacrées à Alphonse Mucha au Luxembourg, Picasso (périodes bleue et rose) au Musée d´Orsay ou encore Frida Kahlo à la Galerie nationale hongroise. Mais au-delà de ces expositions temporaires que l´on retrouvera tout au long de l´année, deux événements uniques sont appelés à constituer l´un des temps forts de la saison : pour Paris, la Foire Internationale d´Art Contemporain (FIAC) qui va se tenir du 18 au 21 octobre au Grand Palais et, pour la métropole hongroise, le Marché d’Art contemporain ART MARKET BUDAPEST qui va se tenir du 11 au 14 octobre à l´espace du Millénaire (Millenáris). Deux manifestations qui offrent de nombreux points communs, telles, par exemple, ces animations „hors les murs” essaimées aux quatre coins de la ville.

 


Cette année, pour sa huitième édition, ART MARKET BUDAPEST sera plus spécialement consacré aux pays de Groupe de Visegrád (Hongrie, Pologne, Slovaquie, République tchèque).  Mais, au-delà de ces pays hôtes, la manifestation, comme chaque année, rassemble des exposants venus de nombreux pays (25) répartis sur quatre continents. Un événement majeur qui constitue sans nul doute le plus marquant de la région. Réunissant plus de 500 artistes répartis sur plus d´une centaine de stands où seront exposées plus d´un millier d´œuvres.  Le tout sur un vaste espace aéré de 6 000m2. 

En tant qu´événement majeur de la région, les organisateurs de l´exposition se devaient de révéler au public les créateurs d´art contemporain de ces pays du V4.  Ne serait-ce que pour démentir la réputation qui leur est parfois bien injustement accolée de demeurer ancrés dans une tradition classique, et, bien au contraire, pour les présenter comme se situant à la pointe de l´Europe en matière d´art contemporain (1).  Parmi eux, nous citerons pèle mêle les noms du peintre polonais Tomek Baran, du sculpteur tchèque Lukas Rittstein, de la photographe hongroise Anikó Robitz ou encore du Slovaque Erik Sikora spécialiste des médias.

A cette fin a été monté, à l´initiative des organisateurs d´Art Market, un festival spécialement dévolu à ces quatre pays. Sous le nom de VISEGRÁD CONTEMPORARY, il va se traduire par des séries d´animations tenues en différents points de la ville. Telle, sous le titre Collecting Visegrad, la présentation inédite de deux riches collections privées consacrées à des artistes du V4 (collections Somlói-Spengler et Dénes-Balázs à la galerie A38). Avec une journée spécialement consacrée au V4 (le 13, Visegrád Day, conférences, présentations, débats non-stop). Parmi les intervenants, Mia Fineman, responsable de la section photographie au Metropolitan Museum de New York ou encore le célèbre galeriste new yorkais Howard Greenberg.

Par ailleurs, la section ART PHOTO BUDAPEST, qui occupe un pavillon entier, sera plus spécialement - mais non exclusivement - consacrée aux photographes de l´Europe centrale et orientale, réunis sous le titre de New Visegrad Photography. La photographie à laquelle sera consacré un Budapest Photo Weekend avec entre autres la participation du célèbre photographe britannique Jimmy Nelson.

A signaler également, comme les autres années, la tenue, sous le nom de INSIDE ART, d´une série de rencontres, exposés, débats et échanges avec la crème des spécialistes internationaux pour faire le point sur l´état et l´évolution du marché de l´art. Tels le Suisse Frank Lasry, directeur d´Art Basel, leader mondial du marché de l´art, Alexis Hubshman, fondateur de Scope aux États-Unis, notre compatriote Cécile Schall (Fotoever) ou encore les directeurs d´ARCOmadrid (Carlos Urroz) et Contemporary Istanbul (Kamiar Maleki).

Enfin, nous mentionnerons, comme chaque année, la tenue, en marge d´ART MARKET, du festival CAFe Budapest, son partenaire stratégique, avec les multiples manifestations organisées en ville.  

Comme l´on voit, une manifestation particulièrement riche en événements.

Pour terminer, nous ne rappellerons pas assez le plus important aux yeux de son fondateur et directeur Attila Ledényi : par cette manifestation, offrir à des jeunes artistes créatifs et innovants une tribune qui les fera ainsi découvrir - et apprécier – du grand public.   

Pierre Waline

Du jeudi 11 au dimanche 14 octobre de 11h00 à 19h00 (jusqu'à 21h le vendredi 12) Budapest II. Kis Rókus u. 16-20. (Millenáris)

(1) : ce qui vaut également pour les autres formes de l'art, à commencer par la création musicale (György Kurtág, Krysztof  Penderecki, Péter Eötvös, Andrzej Dziadek... et mille autres)

 

 

Aucu vote pour l'instant.
Étiquettes

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu