Vous êtes iciNissa la Bella

Nissa la Bella


By JFB - Posted on 11 décembre 2017

Dans le cadre de la candidature de la ville de Nice à l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, François Laquièze, directeur de la mission Nice Patrimoine mondial était présent à l’Institut Français le mercredi 6 décembre. L’ancien directeur de l’Institut Français était venu présenter les caractéristiques patrimoniales et historiques de la ville justifiant cette candidature. Assurément, la cité niçoise dispose de nombreux atouts.

 


Ah Nice !! Ses villas, ses plages, ses casinos, sa gastronomie, son climat...Une ville magnifique qui ne cesse d’attirer les touristes. Des millions. Une très belle ville sans aucun doute. Si belle qu’en 2014, elle s’est portée candidate à l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Jusqu’en 2021, date où sera rendue la décision, les responsables Niçois n’auront de cesse de présenter les (nombreux) atouts de la ville. D’où la conférence de monsieur François Laquièze à la téléthèque de l’Institut, remplie pour l’occasion.

Du climat à l’architecture en passant par ses paysages: Nice, un cas unique

 

Nice plaît. C’est indéniable, les millions de touristes chaque année le prouvent. Mais Nice possède-t-elle les attributs nécessaires pour être inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco ? “Certainement” selon le conférencier qui s’est chargé de nous les présenter.

Ainsi, la cité azuréenne incarne une période significative de l’Histoire Humaine, avec un grand H (pour Histoire et pour Humaine). Si si. Elle fut le véritable lieu de l’émergence du tourisme au 18ème siècle avec les aristocrates Anglais qui venaient l’hiver pour son climat et son exotisme. Elle a ainsi cristallisé la naissance de cette pratique, qui aujourd’hui représente pas moins de 10% du PIB mondial. Nice, ville touristique cela semble évident. Mais Nice, point de départ du tourisme ?! Incroyable mais vrai.

Ce n’est pas tout voyons. À l’étranger, ne parle-t-on pas de “French Riviera” ? La proximité de la mer et de la montagne donnant ce climat si privilégié, ses paysages si magnifiques et ce littoral si attractif est un véritable bijou. Une raison de plus de désigner dans quatre ans Nice comme appartenant au patrimoine mondial de l’Unesco.

La dernière demi-heure, monsieur François Laquièze présenta de nombreuses photos de Nice, de ses villas, de sa végétation exotique (des palmiers en Europe vous rendez vous compte ?!), de ses hôtels, de ses promenades (anglaises bien entendu mais pas seulement) et de son architecture ô combien éclectique  qui constituent des attributs patrimoniaux phénoménaux. Des dizaines et des dizaines d’attributs. Le conférencier n’eut d’ailleurs pas le temps de présenter le rayonnement artistique de la ville, tout aussi important. Voilà de nombreuses raisons d’espérer une bonne nouvelle en 2021. “Issa Nissa” (1) !

François Lalande

(1) Allez Nice !

Aucu vote pour l'instant.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu