Vous êtes iciLe pont blanc de Budapest fête ses 50 ans

Le pont blanc de Budapest fête ses 50 ans


By JFB - Posted on 26 novembre 2014

Les récents événements du 26 octobre 2014, contre le projet du gouvernement Orban sur la taxe internet ont mis ce pont sous les lumières bleues des écrans portable brandis par des milliers de manifestants. Il s’agit du pont Erzsébet qui vient de célébrer ses 50 ans en ce mois de novembre.

 


 

Souvent cible des manifestations politiques et civiles depuis une douzaine d’années, ce pont blanc suspendu est à la fois simple et élégant. Sa largeur de 28 mètres lui permet d’alléger le trafic de l’artère centrale de la capitale hongroise. Le pont actuel, inauguré en 1964 a pourtant été construit sur les ruines d’un autre.

En 1893, les autorités de Budapest, qui était à l’époque une cité en plein développement, décidèrent de construire deux nouveaux ponts. Ils furent nommés d’après l’empereur François Joseph et son épouse, la célèbre impératrice d’Autriche et reine de Hongrie, Erzsébet (Elisabeth de Wittelsbach Duchesse de Bavière).

 

Le pont François Joseph, appelé en hongrois Szabadság (mot signifiant la liberté), a été inauguré trois ans plus tard, tandis que «son épouse » ne le fut seulement qu’en 1903. Ce dernier fut le plus grand pont suspendu au monde jusqu’a ce qu’il soit dynamité par les allemands avant leur retraite le 18 janvier 1945.

Pendant douze ans le triste pilier rouillé de Pest resta seul, parmi les cinq ponts de la capitale, comme une blessure non soignée de la deuxième guerre mondiale. La reconstruction commencée en 1961, d’après les plans de Pál Sávoly a duré trois ans. Le pont fut élargit de dix mètres afin de faciliter la circulation. Ses plans reconsidéraient l’idée originale mais non réalisée d’un pont de cables, imaginé par Julius Kübler, l’architecte allemand du pont précédent.

Pour les visiteurs de la ville ce pont offre une des plus belles vues de Budapest, mais une grande partie des habitants l’empruntent tous les jours en bus. En serez-vous un?

 

 

Csilla Katona

Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu