Vous êtes iciVilmos Bárdosi, Pont culturel entre la Hongrie et la France

Vilmos Bárdosi, Pont culturel entre la Hongrie et la France


By JFB - Posted on 25 juin 2013

Nous avons rencontré, dans son bureau de l’Université Eötvös Loránd de Budapest, Vilmos Bárdosi, professeur des universités, directeur du Département d’Études Françaises et directeur de l’Institut des Langues romanes.

 


 

Cet humaniste et fin lettré, francophile et francophone, nous a fait partager sa double passion. Son regard sur les relations culturelles bilatérales nous dévoile le rôle d’une intelligentsia hongroise qui œuvre au rayonnement de sa culture hors des frontières.

V. Bárdosi est un livre ouvert qui sert de pont entre la Hongrie et la France, mieux encore, un véritable dictionnaire de la langue de l’amitié entre les peuples. En le consultant, nous nous arrêtons sur les lettres…

A comme Amitié

Vilmos Bárdosi est un grand amoureux de la France. « Il fait bon vivre en France »- dit-il un sourire aux lèvres. À 16 ans, il apprend le français influencé par son professeur. « Mon souvenir le plus marquant est ma première journée à Paris: Inoubliable!». A 22 ans, pour la première fois, il quittait la Hongrie pour l’Ouest : en poche, une bourse à l’École Normale Supérieure de Paris. Son amour pour la France n'a d'égal que sa passion pour son travail. Enseigner est ce qu'il préfère : transmettre son savoir à ses étudiants qu'il lui arrive de retrouver à de hauts postes politiques. "Précision, rapidité et efficacité" qualifient à la perfection le professeur Bárdosi qui avoue nourrir un penchant pour les fromages français, Julien Sorel et Victor Hugo.

 D comme Dictionnaire

Vilmos Bárdosi a un rôle important dans les milieux universitaires hongrois et français.

« J'ai 2 casquettes : celle de directeur du département et celle de professeur des universités » .S’il adore enseigner, son univers préféré reste le monde des dictionnaires, bilingues ou spécialisés (juridique, thématique) qu'il rédige. La famille est nombreuse: plus de15! Sa fierté : celui des expressions figées françaises transcrites en langue magyare. Avec à son actif une série d’ouvrages, de conférences, de traductions, il est une référence dans les milieux diplomatiques et scientifiques. Son action lui a valu maintes distinctions en France pour saluer ses efforts à rendre la langue hongroise accessible  au pays de Molière: Chevalier des Arts et des Lettres, Commandeur des Palmes Académiques, Chevalier de la Légion d'honneur … 

H comme Hongrie

Il œuvre aussi au rayonnement de la culture hongroise en formant des étudiants qui deviennent les « ambassadeurs » de la Hongrie à l’étranger. Echanges de savoirs, de collègues et conférences, fonctionnement dans les deux sens. Un effet de miroir qui fait toile d’araignée. La Hongrie ‘’observateur’’ à la Francophonie, exporte sa culture aussi par ses peintres, Vasarely, ses musiciens Bartòk, ses écrivains, Màrai et ses sportifs, Puskàs … La Hongrie, grâce à des gens comme Bárdosi apprend à se faire connaître pour sa culture millénaire, ses talents et ses hungaricum qui bâtissent eux aussi l’identité européenne.

S comme Sincérité

Vilmos Bárdosi est un homme d’âge mûr au physique élégant, d’une gestuelle dynamique et d’un regard vif. A la parole aisée, il sait solliciter l’attention de son interlocuteur. Il y est également aidé par une voix agréable aux légers roulements de r qui ajoutent du charme aux propos. D’un tempérament ouvert, courtois, modeste et naturel, il a l’art de mettre les gens à l’aise et de créer une atmosphère conviviale. Sportif de haut niveau, champion de tennis, il est combatif et persévérant et se fait un devoir d’achever tous ses projets.

Dessin de Zoé Goullet ©LFGEB

 

Selon le vocabulaire préféré de monsieur Bárdosi, linguiste oblige, l’amour de la culture, la curiosité intellectuelle, l’efficacité d’un travail rigoureux, la sincérité et laloyauté dans l’amitié, sont les piliers d’un pont séculaire entre les rives du Danube et celles de la Seine, édifié avec la précision d’un dictionnaire. Un miroir qui renvoie à l’envie l’image de nos deux cultures pour mieux les faire connaître.

Pour reprendre le Bárdosi des locutions françaises, on confirme que Vilmos Bárdosi, toujours tiré à quatre épingles, du cœur à l’ouvrage et le vent en poupepour faire d’une pierre deux coups en faisant connaître la culture hongroise en France et vice versa avec l’effet de l’ascenseur. Örök hálával tartozunk neki :on lui doit une fière chandelle !


L’Equipe des Presse-Paroles


Notre environnement

Ville de résidence : Budapest

Nombre d’habitants : 1 733 685 habitants

Position administrative : capitale du pays

Nom du pays : Hongrie

Superficie du pays : 93 029 km²

Nombre d’habitants : 10 076 062 habitants

 

 

Notre Etablissement

Nom : Lycée Français Gustave Eiffel de Budapest

Nombre d’élèves :610

Niveau d’enseignement : de la Maternelle à la Terminale

Contact courriel : l.f.b@t-online.hu

Site lfb.hu

 

Notre Equipe de Rédaction

Responsable : Félicie de Gérando, documentaliste

Atelier des « Presse-Paroles » : 5 Elèves de 4ème (13 ans)

Sadok BEN MOUSSA, Yanis CHAOUI, Zoé GOULLET, Claire-Alix SAILLARD, Hichem SLIMI, Ryan STEPHAN

 

 

 

Vilmos Bárdosi en quelques dates

1952 : Naissance à Szombathely

1971 : Baccalauréat

1976 : Diplôme de Langue et de Littérature française et allemande

1978 : Doctorat en Linguistique française

1997 : Habilitation à l’Université des Lettres de Budapest

1998 : Officier dans l’Ordre des Palmes Académique de la République Française

2000 : Professeur des Universités aux Département d’Etudes Française

2001 : Chevalier de l’Ordre des Arts et des de la République Française

2001 : Commandeur dans l’Ordre des Palmes Académique de la République Française   

2008 : Prix d’excellence pour la rédaction du dictionnaire français-hongrois

2009 : Médaille Pro Universitate de l’Université Eötvös Lorànd

2011 : Chevalier de la Légion d’Honneur de la République Française

 

 

Aucu vote pour l'instant.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu