Vous êtes iciA table!

A table!


By JFB - Posted on 16 septembre 2011

La gastronomie hongroise met les petits plats dans les grands

 

La fin de l’été fait place à bon nombre de festivals en Hongrie, où se côtoieront la gastronomie, les premières récoltes viticoles et l’esprit de fête.

Outre le réputé festival du vin de Budapest, diverses villes et régions proposent leurs événements locaux. Certes, il vous faudra prendre votre véhicule ou les transports en commun, mais ce sera pour vous l’occasion de (re)découvrir les charmes et la bonne humeur des provinces voisines. Extrait:

 

La Fête des Vendanges

Du vendredi 16 au samedi 17 septembre, Balatonfüred (situé sur la rive nord du lac Balaton, à une centaine de kilomètres de Budapest) accueillera la fête des vendanges. L’occasion bien sûr de déguster les vins délicieux des régions environnantes, mais aussi d’assister à un festival de danses folkloriques. La ville sera également colorée par des fêtes de rue en tout genre, avec notamment un défilé qui déploiera sa fanfare (samedi après-midi), ses chariots hippomobiles et leurs hussards.

 

La Fête de la Moisson (Szüreti Fesztivál)

Egalement du 16 au 17 septembre, Pusztamérges (à 85 km Sud de Budapest) fêtera les 100 ans d’existence de son village historique, connu pour son traditionalisme et sa grande culture du vin. L’aspect gastronomique sera introduit dans le cadre des maisons ouvertes, autrement dit des auberges, où les volailles sont cuisinées dans d’imposants chaudrons. Naturellement, il y aura des dégustations de vins, mais aussi des concerts, des animations pour les enfants et une exposition sur l’histoire des chemins de fer.

 

Gyöngyösi Szüreti Napok

Du vendredi 16 au dimanche 18 septembre, à Gyöngyös (à 80km Nord-est de Budapest) se tiendra la fête de la Moisson et du vin blanc. Situé dans la région des Matra, une partie montagneuse de la Hongrie, la ville accueillera des merveilles gastronomiques, entre traditions et nouveautés culinaires, ainsi que de nombreux artistes folkloriques et événements musicaux.

 

PannoMánia

Le vendredi 23 et le samedi 24 septembre, Sopron (180 km Nord de Budapest) propose l’un des festivals les plus importants de ce début d’automne. En effet, les fêtes de rue du festival PannoMánia offriront un vrai festin tel que des grillades et barbecue ou bien encore du cochon de lait à la broche. Evidemment, la présence de nombreux viticulteurs, d’artisans et de programmes pour enfants (toboggans, escalades, sauts d’obstacles) offrira de nombreuses animations au public tout au long de la journée. De plus, de multiples concours culinaires sont organisés chaque année, comme celui du meilleur cookie… à base de vin !

 

Le festival du ragoût (Fehérvári Lecsófesztivál)

Le samedi 24 septembre, Székesfehérvár (situé au Nord-est du lac Balaton, à 55 km de Budapest) devrait accueillir cette année encore plusieurs milliers de personnes. Dans cette gigantesque foire, les tentes d’artisanat regorgent d’ustensiles, de bibelots et de saveurs telles que les poivrons, tomates, oignons, épices (…), indispensables pour concocter Le plat de ce festival: le ragoût. Car ce qui fait en grande partie le succès de cet événement, c’est ce fameux concours de ragoût. Chaque équipe reçoit 20 kg de bois de chauffage, de la bière (nécessaire pour le concevoir dans la pure tradition), du pain et un tablier. La bonne humeur et la convivialité qui règnent dans ce festival en font sa popularité.

 

La fête des récoltes (Kőszegi Szüret)

Du 22 au 25 septembre, Kőszeg (près de la frontière austro-hongroise, 191 km de Budapest) sort le grand jeu durant trois jours : tonnelles, fanfares et majorettes, défilés de chars, concours de miss, déguisements, le tout pour fêter encore une fois les vendanges, dans une ambiance carnavalesque.

 

Le festival de la citrouille (Rácalmási Tökfesztival)

Du 2 au 4 octobre, dans la ville de Rácalmás (à 34 km au Sud de Budapest), c’est citrouille et potiron à chaque coin de rue ! Au-delà de sa région viticole de renom, Rácalmás est également connu pour le Tökkompozíciók (compositions de citrouilles). Ce festival attire en moyenne près de 15 000 personnes dans un cadre magnifique. Il mêle spectacles culturels (théâtre, expositions), ateliers d’artisanat (céramique, maroquinerie, poterie), gastronomie/vins et château gonflable pour les plus petits. Mais l’attrait de ces festivités demeure la citrouille, c’est le point d’appui de nombreuses activités, et l’opportunité de se familiariser avec les plats locaux. Les stands proposent une multitude de soupes, de sucreries (miel, confiture, pains d’épice, bonbons, …), de viandes (mangalica, charcuterie, plats rôtis, …), de fromages et de desserts (tarte aux pommes). Mais plus original, on y trouve des artistes comme Imre Dunaújváros, qui conçoit des personnages de contes de fées, ou bien un autre qui joue de la musique sur des citrouilles transformées en instruments, ou encore, plus habituelles, des lanternes sculptées.

 

Julien Desbois

 

Aucu vote pour l'instant.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu