Vous êtes iciDia-positives de la capitale hongroise

Dia-positives de la capitale hongroise


By JFB - Posted on 16 septembre 2011

Expo

Depuis le début de l'été, la maison hongroise de la photographie Mai Manó présente une exposition sur : une décennie vue par des photographes hongrois à renommée internationale.

 

Cette exposition vous offre un véritable spectacle avec des séries de photos qui s'entremêlent et nous donnent des impressions différentes de cette métropole aux mille visages, avec tous ses contrastes. On découvre ainsi les séries de portraits expressifs, émouvants et colorés, réalisés à partir d'anciens négatifs par György Stalter. Il zoome sur des personnages issus de communautés en marge du développement des grandes métropoles, acteurs d'une autre réalité. Certaines images semblent prises à l'improviste, au hasard des rencontres : personnages et décors parfois insolites pris par Dániel Kovalovszky ou scènes de courses hippiques saisies sur le vif de Tamás Dezsô. Imre Benkô, lui, attrappe au vol des scènes quotidiennes et éphémères de la vie, dans un pressing, un bal, une salle de gym, dans la rue, sur une aire de jeux, dans un environnement urbain parfois suranné, parfois ultra-moderne.

Les photos témoignent d'un urbanisme très varié, en pleine mutation, portant encore la trace de l'époque communiste mais affichant aussi une volonté de changement et de renouveau parfois saisissante. Balázs Gárdi nous invite à des scènes d'un autre temps, en noir et blanc, avec une pointe d'ironie, comme cette vieille femme en fichu ou cette scène religieuse où les personnages semblent écrasés par un mur immense de briques. Gyula Sopronyi, quant à elle, montre Budapest sous un autre jour, à travers un quartier résidentiel sur les bords du Danube, un lieu équipé High Tech répondant à des aspirations nouvelles. Les photos semblent tirées de catalogues d'architecture, avec des personnages planant dans des décors presque artificiels.

Alors que certains, comme Zoltán Vancsó, mettent en évidence le coeur battant de la ville, d'autres, comme Gábor Arion Kudász ou Norbert Hartyányi, ressuscitent les espaces verts de la ville, l'île Marguerite, dans une atmosphère parfois étrange.

Vous adorerez la série « les bains » de Márk Simon, comme cette photo prise sous l'eau dans un des bains Széchenyi et apprécierez en fin de parcours, à l'étage supérieur quelques projections avec des témoignages très variés et non sans humour sur la façon dont les hongrois perçoivent les changements de leur capitale.

La photographie est certainement un des meilleurs moyens de décrire la diversité d'une ville, sa population, sa culture, ses rythmes et de plonger dans ses entrailles, ses parties connues ou inconnues. C'est ce que nous proposent de découvrir tous ces artistes récompensés par le prix de la photographie de Budapest.

Gwenaëlle Thomas

 

Budapest Pozitív

jusqu’au 2 octobre

Maison Mai Manó

20 Nagymezô utca, 6e arrt.

Ouvert du lundi au vendredi de 14 à 19h, le samedi et le dimanche de 11h à 19h

www.maimano.hu

 

Aucu vote pour l'instant.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu