Le Goncourt des lycéens

Les élèves de Seconde du lycée français Gustave Eiffel de Budapest ont l’honneur de participer au Prix Goncourt des Lycéens 2010.

«Une histoire nothombolesque», «Répétitif et ennuyeux», «Exceptionnel» et «Captivant» ou encore «Trash» et «Inattendu»: quelques “verdicts” semblent déjà tomber... En effet, les élèves de Seconde du lycée français Gustave Eiffel de Budapest n’ont pas attendu le lancement officiel du Prix Goncourt des lycéens, le 24 septembre dernier, pour entamer leurs lectures. Sur les panneaux interactifs, «Un Livre, un Mot», mis à leur disposition pour y inscrire leur pensée du jour à propos de leur dernière lecture, ils partagent ainsi leurs “coups de cœur” ou “coups de gueule”.

Le Prix Goncourt des Lycéens est l’un des prix littéraires français les plus prestigieux. Cette année, les élèves de Seconde du lycée français Gustave Eiffel de Budapest ont l’honneur d’y participer avec leur professeur de français, monsieur Nicolas Roubertou-Feillel, et la documentaliste, madame Félicie de Gérando. Le lancement de l’opération a eu lieu en présence de la Première Conseillère de l’ambassade de France, Madame Laurence Haguenauer. Reçus par le proviseur du lycée français, monsieur Régis Haudecoeur, élèves, parents et enseignants se sont retrouvés autour des 14 titres en lice. L’ouverture de cette réception était en outre assurée, à la guitare, par un jeune talent hongrois de l’École de Musique Béla Bartok de Budapest, Bálint Mori.

Placé sous le haut patronage de l'académie Goncourt, ce prix littéraire couronne depuis 23 ans l'un des romans de la rentrée littéraire de septembre choisi parmi la sélection du Prix Goncourt. Au fil des années, le Prix Goncourt des Lycéens a acquis le prestige d’un véritable prix littéraire et sa grande originalité réside dans la composition de son jury puisqu’il consacre ainsi les préférences littéraires de jeunes gens dont le sérieux, l’indépendance et la spontanéité sont désormais reconnus par tous et synonyme de retombées éditoriales exceptionnelles (l’impact sur les ventes est d’environ 100.000 exemplaires supplémentaires en moyenne).

Les élèves de la classe de Seconde ont encore cinq semaines pour lire les 14 romans de la sélection, en débattre et déterminer leur tiercé de livres gagnants. L’un d’entre eux se rendra ensuite en France pour participer à la délibération régionale organisée à Paris le 5 novembre puis à la délibération nationale prévue à Rennes le 9 novembre. Accompagné par son professeur de français, il y rencontrera des lycéens venant des toutes les régions de France mais aussi du Québec et de Belgique.

Bonne lecture à tous et… faites tourner les livres!

Frédérique Lemerre

 

Romans en lice pour le Prix Goncourt et le Prix Goncourt des Lycéens :

Olivier Adam, Le Coeur régulier (L'Olivier)

Vassilis Alexakis, Le premier mot (Stock)

Thierry Beinstingel, Retour aux mots sauvages (Fayard)

Vincent Borel, Antoine et Isabelle (Sabine Wespieser)

Virginie Despentes, Apocalypse bébé (Grasset)

Marc Dugain, L'Insomnie des Etoiles (Gallimard)

Mathias Enard, Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants (Actes Sud)

Michel Houellebecq, La Carte et le territoire (Flammarion)

Maylis de Kerangal, Naissance d'un pont (Verticales)

Patrick Lapeyre, La Vie est brève et le désir sans fin (P.O.L)

Fouad Laroui, Une année chez les Français (Julliard)

Amélie Nothomb, Une forme de vie (Albin Michel)

Chantal Thomas, Le Testament D'Olympe (Seuil)

Karine Tuil, Six mois, six jours (Grasset)

field_vote: 
Votre notation : Aucun(e) Average: 5 (2 votes)