Du côté de la Com’

Malgré la chaleur estivale, le monde de la Com’ et des médias ne manque pas de sujets de discussions, en Hongrie comme ailleurs, c’est pendant l’été que se construit le paysage de la rentrée. Celui de cette année sera placé sous le signe du changement dans la continuité.

Le nouveau géant s’organise encore

L’idée d’une fusion des groupes de presse Ringier et Axel Springer est née avec ce siècle, elle évolue lentement au gré de rapprochements et de contacts. Depuis le 1er juillet, c’est chose faite en Europe de l’Est, même si le groupe Ringier Axel Springer Media AG attend toujours la décision formelle du Conseil de la concurrence hongrois, qui semble encore se faire attendre. Par ailleurs, la situation de Népszabadság, toujours propriété du groupe Ringier (et dont les dirigeants d’Axel Springer ne voulaient pas dans les actifs communs, probablement à cause de son déficit annuel de plus de trois millions d’euros par an...) n’est toujours pas vraiment réglée. Le nouveau Directeur général du quotidien hongrois a beau être franchement optimiste (Attila Mihók a déclaré à Napi Gazdaság que le quotidien pourrait renouer avec les profits au quatrième trimestre) la situation générale de la presse écrite en Hongrie, comme dans le reste de l’Europe, laisse plutôt entrevoir un avenir sombre.

Un verre ça va...

Le motto de la campagne de ces dernières semaines pour changer l’image du vin hongrois pourrait se traduire par «il n’y a pas d’heure pour le vin hongrois» ou «à tout moment, le vin hongrois» (“Magyar bor mindenkor”). Il est paraît-il destiné aux 18-59 ans à fort pouvoir d’achat. Le spot a ce petit côté moderne des campagnes françaises pour les vins sans AOC prestigieuse. Une campagne qui semble destinée à un public qui n’aurait jamais participé à des vendanges en Hongrie, ne boirait pas de fröccs (à la mode depuis 1830) et penserait que le vin hongrois n’est pas chic. Franchement, quitte à faire des spots pour les Anglo-saxons, il vaudrait mieux les faire en anglais.

Mode mags

Le numéro été de Marie Claire en version hongroise présente la mode été que peu de magasins ont les moyens de mettre à la disposition du public du fait de la crise. Grande surprise: la couleur du mois est le blanc. Elle Hongrie vous conseille d’être belle et drôle et vous assure qu’une femme souriante est toujours plus belle. Cosmopolitan s’attaque aux records Guiness en matière de photos avec bikinis. Glamour ne fait guère mieux, bref un été comme les autres... Une chose est sûre, cette année, il va y avoir du monde dans la section VIP du Coke club...

Chaises musicales

L’été a toujours été une bonne saison pour le renouvellement des cadres ou les changements de poste. Cette année ne fait pas exception. Voici quelques mouvements choisis en attendant les grands changements de la rentrée! A la suite de la nomination de Zsuszanna Papp au poste de responsable régional pour le groupe Publicis, c’est Péter Jámbor qui prend la direction de Publicis Hongrie. Le début de saison à aussi vu Ildikó Lôber rejoindre le groupe Grey, un groupe qui a objectivement besoin de se renouveler ou, au moins, de mettre son site Internet un peu plus à jour! Les commentaires qui ont entouré l’annonce de la démission du PDG de Duna Televízió montrent combien les dirigeants des médias hongrois manquent de souplesse d’esprit. Ce n’est pas sur France Inter que ces choses là arriveraient! Et pour terminer en beauté, le portail Infovilág nous informe que la très charmante championne de natation Ágnes Kovács va enfin devenir Ambassadrice nationale de l’UNICEF en Hongrie.

Le monde à votre portée

Le site www.delicast.com a été conçu pour vous permettre de vous brancher sur les télévisions et radios du monde entier. Enfin… celles qui jouent le jeu! A la différence de tous ces sites qui vous proposent d’accéder gratuitement à des milliers de programmes payants, Délicast est gratuit et sans pub, une solution idéales pour les Français de retour au pays qui auraient la nostalgie des bulletins de Hír TV...

Xavier Glangeaud

Articles: 
field_vote: 
Votre notation : Aucun(e) Average: 4 (1 vote)