Pas de feu aux poudres

Les célébrations du 20 août 2010

 

Un groupe formé sur Facebook a réussi à convaincre le gouvernement de réduire les frais engagés pour le feu d’artifice du 20 août prochain et de consacrer le reste de la somme prévue à aider les victimes des inondations.

En une journée, 95.000 personnes ont rejoint le groupe Facebook dénommé «Renonçons au feu d’artifice en faveur des victimes des inondations», créé à la mi-juin. Une centaine de milliers d’utilisateurs ont par la suite rejoint ce groupe, fondé par une mère de famille de trois enfants propriétaire d’un restaurant. Actuellement le groupe compte plus de 270.000 membres, parmi lesquels plusieurs hommes politiques, comme le dirigeant du parti socialiste Attila Mesterházy ainsi que plusieurs députés du LMP. Selon un sondage de l’institut Medián, 84% des Hongrois sont au courant de l’initiative, soit une proportion plus large que les internautes, et 87% sont d’accord avec son objectif.

Suite à cet engouement pour cette cause sur Internet, une dizaine de villes de province ont déclaré ne pas organiser de feu d’artifice cette année et consacrer l’argent ainsi économisé à réparer les dégâts causés par les pluies de fin mai et début juin. La ville de Pécs économisera ainsi environ 800.000 HUF et la ville de Miskolc 2 millions de HUF, des sommes qui seront ainsi destinées à venir en secours aux personnes les plus touchées par la catastrophe. Les autorités de Békéscsaba et Paks ont pris la même décision et ont choisi de verser l’argent ainsi économisé à une organisation caritative encore non définie.

Le gouvernement hongrois a également accepté d’organiser un programme plus modeste le 20 août prochain afin de satisfaire en partie cette volonté civile. Il dépensera ainsi seulement 150 millions de HUF lors de cette fête de la fondation de l’État hongrois, soit la moitié de la somme allouée à cet événement l’année dernière. Une entreprise de Szombathely, la Kopula Kft., prendra en charge gratuitement les frais techniques et les fusées du feu d’artifice, d’une valeur de 50 millions de HUF. Ainsi le budget central servira-t-il surtout à financer les mesures de sécurité afin de prévenir tout incident, la soirée du 20 août 2006, lors de laquelle plusieurs personnes étaient mortes au cours d’une violente tempête, est encore dans tous les esprits. Le gouvernement souhaite ainsi aider prioritairement les institutions les plus touchées par les inondations dans le département de Borsod, notamment des maisons de retraites et des services dédiés aux enfants. Dans cette région de la Hongrie, plusieurs écoles ne pourront pas commencer l’année scolaire en septembre en raison des dégâts causés par les inondations.

Le groupe de Facebook a donc accompli sa mission. Les fondateurs ont récemment débuté une coopération avec l’organisation caritative Ökumenikus Szeretetszolgálat afin de collecter des dons pour les mêmes objectifs. Dans ce but, ils organiseront également des concerts et des processions aux chandelles.

Judit Zeisler

 

Programme du 20 août à Budapest

9:00 Présentation du drapeau hongrois sur la place Kossuth

11:00 Procession militaire sur la place des Héros

15:00 Inauguration du bâteau-musée, datant de l’époque de la Monarchie Austro-hongroise, le Lajta monitor

15:30 Célébration sur la place Clark Ádám, puis départ du «Cortège des moissonneurs» jusqu’à Basilique Saint Étienne

17:00 Messe à la Basilique Saint Étienne

20 :00 Inauguration du «gâteau national» de l’année

21 :00 Feu d’artifice

 

Articles: 
field_vote: 
Aucu vote pour l'instant.