Vous êtes iciEt la lumière fut!

Et la lumière fut!


By JFB - Posted on 16 novembre 2009

 Interview de Nicolas Keutgen, Directeur deTungsram-Schréder en Hongrie

La société Tungsram, fondée en Hongrie en 1896, produit des ampoules électriques et des tubes à vide. Fondée en Belgique, à Liège, en 1907, la société de "Constructions Electriques Schréder" est désormais spécialisée dans la conception et la fabrication de luminaires extérieurs, de projecteurs et mobilier urbain. Nicolas Keutgen, Directeur général de Tungsram-Schréder Zrt. évoque les dernières grandes réalisations de cette entreprise.

 Le nom de Tungsram vient de la contraction de Tungstène et de Wolfram, référence à un brevet qu'elle obtint pour une ampoule avec un filament de wolfram (Tungtène en allemand) en 1903. Son développement sans précédent la conduisit à créer le premier laboratoire de recherche industrielle en Europe en 1922. Tungsram est alors connue pour ses recherches dans plusieurs domaines connexes aux tubes à vide avant de se lancer, en 1937, dans la télévision et d'ouvrir une division de recherche et de production en lasers en 1976.

Schréder doit sa renommée internationale (et sa présence dans une trentaine de pays) à son savoir-faire en matière d'éclairage public, urbain et architectural, mais aussi d'éclairage industriel, d'éclairage de tunnels ou de signalisation. Depuis plusieurs années déjà, Schréder a multiplié les collaborations avec des designers et des concepteurs-lumière de renommée internationale.

JFB: Le Groupe Schréder réunit près de 40 sociétés dans le monde entier. Dans quel cadre et depuis quand les sociétés Tungsram et Schéder se sont-elles associées?

Nicolas Keutgen: Dès 1981, la famille Schréder a manifesté son interêt de créer une filiale en Hongrie. A ce moment, la Hongrie commençait a s'ouvrir politiquement et économiquement. Il a fallu plus de deux ans de négociations avec le gouvernement hongrois pour finalement créer, en 1983, la première société industrielle en Hongrie avec un actionariat impliquant une société d'Europe de l'Ouest. L’une des conditions de l'accord prévoyait que cette société serait une “joint-venture” entre deux sociétés d'Etat (Tungsram et Alumium Trust) et le Groupe Schréder. L’activité de cette société était uniquement l'éclairage public. Lorsque, en 1989, la Hongrie est passée d'un Etat socialiste a une démocratie de marché, le Groupe Schréder a racheté les parts détenues par les deux sociétés d'Etat. C'est seulement en 1992 que Tungsram, sans son activité d'éclairage public, a été vendue par l'Etat a General Electric. Il subsite donc sur le marché une société Tungrsam appartenant a GE, fabriquant principalement des sources lumineuses et Tungsram-Schréder, filiale en Hongrie du Groupe Schréder, produisant et commercialisant de l'éclairage exterieur ainsi que du mobilier urbain. En 1999, Tungsram-Schréder a fait l'aquisition d'une autre société hongroise, Kandelaber. Celle-ci est specialisée dans l'éclairage extérieur de style, c'est-à-dire des lampadaires en fonte de style “début XXe” que l'on trouve un peu partout en Hongrie et à Budapest en particulier, en particulier sur l'avenue Andrássy, la place des Heros, etc.

JFB: Quelles sont vos dernières grandes réalisations, en Hongrie en particulier?

N.K.: Nous réalisons plus de 500 projets par an de tailles très différentes. De la reconstruction d'éclairages dans les villages jusqu'a l'éclairage de monuments. Parmi nos réalisations importantes en 2009, nous comptons le pont de la Liberté (Szabadság híd), première réalisation majeure en LED en Hongrie, le pont Elisabeth (Erzsébet híd) et une partie de la petite ceinture menant du pont de la Liberté jusqu'à l'avenue Rakóczi (Vámház Körút). Nous avons également fortement contribué cette année à la rénovation de l'éclairage du centre-ville de Pécs, capitale européenne de la culture en 2010.

JFB: Le groupe Tungsram-Schéder vient de remporter un prix lors de la dernière semaine du design à Budapest. Que récompense-t-il?

N.K.: Ce prix recompense le “design management”. C'est-à-dire la prise en compte systématique du “design” depuis la création du concept d’un produit jusqu’à sa production. Nous pensons que le design ne doit pas être une donnée aléatoire ou complémentaire d'un produit, mais le résultat d'une gestion et d'une recherche pointue. Chez Tungsram-Schréder, nous disposons d’un département de design de produits qui s'occupe uniquement de réaliser materiellement les “rêves” ou idées de nos clients. Pour satisfaire leur demande, il ne suffit pas en effet de proposer un produit “standard”, il faut pouvoir être très flexible et innovant quant à notre design. Ce prix honore également je pense notre implication forte dans la communauté des designers et architectes en Hongrie. Il est pour nous de première importance de pouvoir embellir les villes par nos produits tout en assurant l'efficacité énergetiques ce ceux-ci. Cela nous demande de communiquer avec nos clients et leurs architectes afin de pouvoir leur proposer les produits adaptés à leur vision de la ville. Cela implique souvent la création d'un nouveau luminaire ou d'un nouveau point de lumière. Ce prix, décerné par le ministère de l'économie, le ministère de la culture ainsi que le conseil hongrois du design, nous recompense tant pour nos réalisations que pour la manière dont nous appréhendons le design dans notre société.

Frédérique Lemerre

Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (4 votes)

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu