Vous êtes ici Francophonie

Francophonie


Francophonie

Bonne année 2012 !

Dans une Europe solidaire

Et oui, c’est l’heure des sacro-saints vœux de début d'année ! Tous les ans, à la même époque, c’est la même rengaine. Il faut se creuser la tête pour faire preuve d’une once d’originalité dans nos voeux adressés à tel ami, tel proche, tel collègue, telle connaissance. Et cette année, la tâche s’avère particulièrement difficile au vu de la morosité ambiante : crise économique, politique, les salaires qui stagnent, les prix qui flambent ... Alors que souhaiter pour 2012 ? Ecartons de nos registres la réussite et l’argent, et laissons les valeurs sûres : la solidarité, le partage, la paix, l’amour...

Comment trouver sa voie ?

La Nuit de l’Orientation au LFB

Le 9 décembre dernier a eu lieu au Lycée Français de Budapest (LFB) la « nuit de l’Orientation » pour les élèves de la Troisième à la Terminale. La finalité de cet évènement est d’aider les élèves à élaborer leur projet de poursuite d’études supérieures.

Une coopération belgo-hongroise fructueuse

Rencontre avec l’Ambassadeur de Belgique en Hongrie

 

M. Johan Indekeu a pris ses fonctions comme Ambassadeur de Belgique en Hongrie en septembre dernier. Il a accepté de répondre aux questions du JFB.

Une expatriation proactive !

Une nouvelle présidente pour Budapest Accueil

 

Depuis le 19 septembre, Christine de Liedekerke a repris les rênes de l’Association francophone, Budapest Accueil, accompagnée de toute une équipe de bénévoles. C’est une femme enthousiaste et positive qui nous livre ses impressions sur l’expatriation et ses souhaits pour Budapest Accueil.

L’Institut Français au Vert

Le mois de l’environnement

 

En partenariat avec le Ministère hongrois du développement rural, le service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France en Hongrie présente en novembre sa 9ème édition du Mois de l’Environnement, à travers 5 grandes journées thématiques. Didier Haguenauer, attaché de coopération pour l’Ambassade de France, nous éclaire sur les événements qui animeront ce mois spécial.

Qu'est-ce que t'en penses?

Qu'ils soient de passage ou expatriés quelques années, les francophones sont légion à Budapest. Leurs impressions sont peut-être les vôtres !

Échos de la francophonie

La chronique de Dénes Baracs

 

Le fil conducteur de mes chroniques, c’est de parler de choses qui touchent à la fois Hongrois et Francophones. Avant d’évoquer le drame du 11 septembre, j’ai hésité : c’est un drame tellement américain qu’à l’autre rive de l’Océan Atlantique les Américains avec leur sens pratique inné le désignent simplement avec deux chiffres: 9/11. Tout le monde sait alors qu’il s’agit du jour de la terreur, de l’attaque de l’organisation islamiste fanatique Al-Qaida contre les tours jumelles du World Trade Center à New York, symbole de l’hégémonie économique des États Unis et de la globalisation. Mais le 9/11, c’est aussi l’attaque meurtrière contre le Pentagone à Washington, centre du pouvoir militaire du plus puissant des Etats de notre globe, et c’est aussi la probable tentative d’attaque - échouée - contre la Maison Blanche (qui a tué des innocents, passagers du quatrième avion détourné ce jour-là par les terroristes venus de loin).

Qu'est-ce que t'en penses ?

Qu’ils soient de passage ou expatriés plusieurs années, les francophones sont légion à Budapest. Leurs impressions sont peut-être les vôtres !

Échos de la francophonie: Gastronomie

La chronique de Dénes Baracs

Crise oblige, cette année la réception traditionnelle du 14 juillet dans le jardin de la résidence française de Budapest était un peu différente des précédentes, mais au moins elle a eu lieu – tandis qu’à Paris les temps sont durs pour l'État qui a annulé purement et simplement la réception traditionnelle du président de la République dans le jardin de l’Élysée. (Heureusement, le défilé sur les Champs Elysées et dans le ciel de Paris, infiniment plus coûteux mais aussi plus attendu, n’a pas subi ce sort – et nous avons pu le suivre en direct à la télévision.) Ici à Budapest les entreprises françaises qui sont présentes en Hongrie ont participé à la célébration et nous avons eu droit à une vraie fête gastronomique qui m'a réservé une surprise de taille.

Qu'est-ce que t'en penses ?

Qu'ils soient de passage ou expatriés quelques années, les francophones sont légion à Budapest. Leurs impressions sont peut-être les vôtres !

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu