Vous êtes iciElias

Elias


Mendelssohn de retour sur la scène hongroise

Elias au Palais des Arts de Budapest (Műpa)

S´il revenait aujourd´hui parmi nous, Mendelssohn serait bien surpris d´entendre sa marche nuptiale résonner dans quasiment toutes les mairies du monde (1). Autre hit-parade qui a connu un temps son heure de gloire : la symphonie italienne. Les plus avertis retiendront encore ses Romances sans parole, son concerto de violon et sa symphonie écossaise. Et, pour les encore plus avertis, quelques pièces de musique de chambre (trios). Guère plus. Point à la ligne.  Et pourtant….

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu