Vous êtes iciHongrie

Hongrie


Hongrie : la seconde mort d´Imre Nagy

  Récit d´une exécution posthume

 

C´était l´un des monuments les plus photographiés de Budapest. La statue d'Imre Nagy, appuyé au parapet d´un pont en bronze face au Parlement, faisait la joie des touristes. Mais voilà qui est bien fini. Ceux qui, sur les conseils de leur guide, viendront l´y chercher, ne la trouveront plus : elle a été démontée dans la nuit du 28 décembre pour se voir reléguée loin de là dans un square isolé.

Référendum sur la question de l’accueil des migrants en Hongrie

Orbán n’est pas de Gaulle...

Le 27 avril 1969, le général de Gaulle lançait un référendum sur la réforme du Sénat et la régionalisation. Le résultat: sur une participation de 80%,  52,5 % de „non” contre  47,5 de „oui”. Dès le lendemain, de Gaulle annonçait sa démission.

Le 2 octobre dernier, Viktor Orbán lançait un référendum proposant aux Hongrois le refus du quota d’accueil des réfugiés imposé par Bruxelles (*). Le résultat: 41,3% de participation, dont 98,2% de „non” (**) à la politique des quotas. Or, pour être valide, le scrutin devait recueillir 50% + 1 voix de participation. Un scrutin donc invalide. Les principaux partis d’opposition (hors extrême droite) avaient appelé les électeurs au boycott.

La monnaie de sa pièce

Après que la "République de Hongrie" se soit changée en "Hongrie" (tout court), un bon nombre d’institutions ont dû s’adapter à ces nouvelles dispositions. Certaines structures comme les panneaux aux frontières ont été modifié, à l’image des pièces d’identités. Ainsi, ces répercussions s’étendront très prochainement aux pièces de monnaies. Ce changement, considéré au départ comme trop onéreux, aura bien lieu et répondra à la mise en vigueur de la loi du 1er janvier dernier. C’est pourquoi, les pièces de 5, 10 et 20 forints, produites actuellement, ne comporteront bientôt plus cette mention de "République". Pour l’année 2012, la Banque Nationale de Hongrie (BNH), prévoit 10 millions d’exemplaires, mais au total ce sont près de 30 millions de nouvelles pièces qui seront introduites sur le marché.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu