Vous êtes iciImre Nagy

Imre Nagy


Hongrie : la seconde mort d´Imre Nagy

  Récit d´une exécution posthume

 

C´était l´un des monuments les plus photographiés de Budapest. La statue d'Imre Nagy, appuyé au parapet d´un pont en bronze face au Parlement, faisait la joie des touristes. Mais voilà qui est bien fini. Ceux qui, sur les conseils de leur guide, viendront l´y chercher, ne la trouveront plus : elle a été démontée dans la nuit du 28 décembre pour se voir reléguée loin de là dans un square isolé.

Retour dans le passé

Peintures sur commande

 

Le gouvernement a acheté 15 toiles, au sujet historique déterminé, afin de rendre plus populaire la nouvelle constitution. Ce geste, qui évoque le régime passé, pose la question de l'influence politique dans le domaine artistique.

Aujourd’hui dans l’histoire

Le 22 juin 1951, le bateau Dömös s’échouait et coulait dans le Danube près du village de Fajsz, faisant à peu près cinquante victimes. Le bateau qui transportait quatre-vingt-seize passagers entre Mohács et Budapest a percuté une mine anglaise dans les fonds du Danube, datant de la Seconde Guerre Mondiale. Le nombre exact de victimes reste inconnu. Parmi eux, beaucoup étaient des vendeurs de fruits et légumes qui se rendaient sur les marchés de Budapest. Un groupe d’écoliers faisait aussi le voyage à bord du Dömös. La presse propagandiste de l’époque n’a fait état que de deux victimes alors qu’à Fajsz trente-quatre cadavres avaient été retrouvés. Les détails de cette histoire restent toujours méconnus du grand public : le premier monument commémorant les victimes de ce naufrage a été inauguré quarante-neuf ans après le désastre, en 2010.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu