L’exposition de Mátyás Oláh au FUGA à Budapest