Budapest honore le design

La série d’exposition Design Without Borders, ouverte ce Jeudi 30 Mai, se tient à Budapest jusqu’au 23 Juin 2019. Organisée dans le cadre du Festival d’été de Budapest et de la nuit des Musées, elle met à l’honneur des œuvres d’artistes venus de toute l’Europe.

Initiée par la designer textile Szilvia Szigeti et le designer d’intérieur Tamás Radnót, pour la 14e fois, Design Without Borders est considéré comme un événement international majeur en matière de design. Meubles, textiles, objets mais également bijoux sont exposés aux côtés d’œuvres d’étudiants de différentes universités d’art et de design d’Europe Centrale. Les artistes invités sont originaires de 12 pays Européens : d’Autriche, de République Tchèque, d’Allemagne, de Pologne, de Hongrie, d’Italie, du Portugal, de Roumanie, de Slovaquie, d’Espagne, de Suisse et de France. Cette diversité dans les origines permet une diversité dans l’approche artistique désirée par les organisateurs. Les œuvres peuvent être contemplées à la Budapest Galéria. Trois récompenses sont attribuées par un jury d’experts au cours de l’événement. Celles-ci sont basées sur l’originalité, l’innovation et l’intérêt de l’œuvre pour le design, et gratifient les vainqueurs de 300 000 Forints. Une telle remise de prix a pour objectif de concentrer l’attention sur l’importance et le rôle du design et de ceux qui y contribuent.  

Rémi Bouhaniche à l’Institut Français

L’institut français de Budapest, soucieux de valoriser les esprits de l’hexagone présents dans la capitale hongroise, participe également activement à ce bal du design. Rémi Bouhaniche, designer et architecte d’intérieur français invité à l’événement était donc présent ce Jeudi 30 Mai à l’institut. Diplômé de l’École Supérieure d’Art et de Design de Saint-Étienne et vainqueur de nombreux prix, il n’a cessé de créer depuis près de 15 ans. Racontant son parcours au cours d’une masterclass, il a ensuite échangé avec le public à propos de son travail et de ses œuvres. Un parcours qui apparait bien rempli, l’ayant même transporté jusqu’à la direction artistique de Magppie, en Inde, de 2011 à 2012. Rémi Bouhaniche a enseigné, notamment à l’Institut Bocuse, et a contribué à de célèbres magazines spécialisés comme Plan ou Surface. Le jeune artiste complet et fidèle à des principes d’élégance et d’innovation peut s’enorgueillir d’un portfolio imposant et varié (http://remibouhaniche.com/fr/), allant des lampes au mobilier en passant par les espaces communautaires. Fort de ses accomplissements et de son expérience, il est aujourd’hui l’un des plus illustres représentants français d’une discipline à la croisée des chemins entre art et société.

Hugo Cellarier

Articles: 
field_vote: 
Votre notation : Aucun(e) Average: 5 (1 vote)